Page 1 sur 1

Suis-je vieux ?

MessagePosté: Sam Jan 09, 2010 5:26 pm
par Brisecrane
Suis-je vieux ?

Ma mémoire contient tellement de souvenirs en elle, qu’il m’arrive de les confondre.
Certains sont tellement présents, en couleurs, parfumés, en musiques et finement détaillés.
D’autres ne sont plus que des fragments en noir et blanc si lointainement enfouis que je me demande si ils ont bien été réels.

Mais je me rappelle de ce jour ou jeune Firbolg étudiant les arts druidiques, j’ai croisé mes premiers compagnons : Les Fils de Yaztromo.
C’était dans les vertes collines d’'Hibernia sur le monde d’YS.

Ces souvenirs sont là, mais tellement d’aventures, d’anecdotes, de fous rires, de combats se sont empilés recouverts du voile du passé qu’ils ont tendance à se confondre.

Mais je me rappelle de mes sensations de l’époque, amitié, bonheur, ivresse des combats.
Des aventures multiples où je savais que mes compagnons FY seraient présents pour moi comme moi pour eux.

Alors suis-je vieux ?

Oui, j’ai l’âge de mes artères, mes yeux sont usés, et mes coups moins rapides, mais tout cela s’efface quand je sent mes compagnons les Fils de Yaztromo en armes à mes cotés face à des hordes d’ennemis qui pauvres fous ne le savent pas encore mais tomberont bientôt face contre terre sous nos coups.

Et là, je le sais, je m’en souviens, je suis un Fils de Yaztromo plein de vie que rien n’arrêtera, entouré de ses jeunes compagnons que rien ne stoppera, même pas le temps qui passe trop vite.

Avec les FY nous sommes immortels…


Brisecane

Re: Suis-je vieux ?

MessagePosté: Dim Jan 10, 2010 9:32 pm
par Furygames
Tellement criant de vérité et un réél plaisir de lire.
Félicitation.

Re: Suis-je vieux ?

MessagePosté: Ven Jan 15, 2010 3:09 pm
par Pirotes
gg :wink:

Re: Suis-je vieux ?

MessagePosté: Ven Juil 16, 2010 1:45 pm
par Alys
Nyényë vanwië vannë, yeltasilúme naicelëa...

Re: Suis-je vieux ?

MessagePosté: Ven Juil 16, 2010 3:26 pm
par Verminaard
Suis-je vieux ?
Lorsque mes vieux os se réchauffent auprès d’un bon dans cette auberge d’Ironforge que j’aime tant ?
Oui je me sens vieux.
Lorsque je contemple les tombes de mes compagnons mort au combat ?
Oui je me sens vieux.

Mais lorsque mon poing s’abat sur la carte du Norfendre, désignant la prochaine victime de notre courroux, ou quand mon regard se pose sur les fortifications de mes ennemies, alors non je ne me sens pas vieux.

Mon regard s’embrase et regarde avec haine les responsables de tant de mort sur notre bonne terre d’Azeroth.
Mon armure s’éclaire soudain d’une lueur magmatique et lutte contre le froid mordant pour réchauffer mon sang.
Ma voix tonne et fais vibrer les parois des montagnes enneigées dans la Couronne de glace, pour ordonner l’hallali à mes frères d’armes.
Et mon poing se ressert autour du manche de ma hache, prêt à verser le sang ou l’ichor de mes ennemies.

D’une seule voix, surgit alors de la tempête, notre cri de charge et toutes ses longues années de fatigue, de cris et de douleurs s’effacent devant la fureur du combat.

Alors qu’importe le poids du commandement que je dois porter, qu’importe que je doive encore verser le sang dans la neige du Norfendre et qu’importe le nombre des tombes que je devrais encore creuser.
Non, je ne me sens pas vieux.
Et j’espère encore longtemps sourire aux moqueries de mes camarades de combat, assis devant un bon feu dans cette auberge d’Ironforge que j’aime tant.